Téléphone
+(33) 02 48 83 11 44

Adresse
ZAC de la Garenne
24 avenue de Saint Sauveur
18120 Méreau - France

 

Parce qu’il est le premier contact visuel que l’on a avec un ordinateur, le boîtier PC est bien souvent choisi pour ses simples atours esthétiques, sauf projet particulier.

Et pourtant, il est loin d’être une simple « boîte à composants ». Si c’est bien en son sein que seront enfermés tous les éléments de la configuration, le choix du boîtier a un impact sur l’évolutivité de votre configuration, sur la température de vos composants et sur le bruit que votre PC produira entre autres. Autant de critères à prendre en compte avec bien sûr le critère esthétique.

Il existe de très nombreux types de boîtiers PC différents, tant dans les formats que dans les fonctionnalités qu’ils proposent tout comme dans la qualité des matériaux et de fabrication : fenêtré, avec un refroidissement en mode cheminée, sous forme de bureau, motorisé…

Choisir un boîtier c’est donc hiérarchiser ses besoins et envies. Mais nous allons vous y aider !

boitier1 1

Élément le plus visible de votre configuration, le boîtier PC peut revêtir de multiples "formes".

Quand et comment changer son boîtier d’ordinateur ?

Avec peu de pièces électroniques et mécanique, un boîtier PC ne tombe pas en panne, à l’exception peut-être du panneau de connectique avant.

Le besoin d’achat provient donc le plus souvent d’une casse, d’un besoin d’espace supplémentaire, d’un besoin de silence, d’un meilleur refroidissement ou… d’une envie de changement esthétique tout simplement ! Sans oublier la création intégrale d’un tout nouveau PC.

Il y a plusieurs façons d’aborder l’achat d’un boîtier PC :

  • En adaptant la tour en fonction de la configuration souhaitée (l’approche que nous vous conseillons) et de son évolutivité potentielle
  • En choisissant la tour pour un besoin précis (mini PC, watercooling maison, environnement de la pièce) et en adaptant ensuite le choix des compos
  • En fonction du design (taille, fenêtré, vertical...) : on adapte le choix des compos ensuite.

Les notions de taille et de formats

Qu’est-ce que la taille d’un boîtier PC ?

Que ce soit sur Concept Info comme chez les constructeurs, vous trouverez souvent dans les caractéristiques d’un boîtier PC les notions de grande tour, moyen tour, mini tour, desktop…

Il ne s’agit pas d’une classification officielle, répondant à des notions de dimensions précises, mais d’une appellation qui a pour seul but de distinguer le format physique du boîtier (là où les formats du paragraphe suivant s’appuient sur la compatibilité avec des cartes-mères).

En effet, un boîtier de petite taille peut contenir une carte mère mini ITX ou micro ATX (voire mini DTX). À l’autre bout du spectre, les grandes tours sont la plupart du temps compatibles avec l’écrasante majorité des formats de carte mère.

ATX, ITX, mini, micro : quel format de boîtier PC choisir ?

Lorsqu’il est question de compatibilité informatique, on pense souvent au couple processeur/carte-mère. Mais à quoi bon si cette dernière ne rentre pas dans le boîtier ou est très démesurément trop petite pour celui-ci ?

C’est là l’une des caractéristiques essentielles pour un boîtier PC : les types de formats de carte-mère avec lesquels il est compatible.

Contrairement aux tailles évoquées ci-dessus, les formats répondent à des facteurs de dimensions. Il s’agit ici de la dénomination carte-mère associée et non des fourchettes de mesures précises. Et même au sein d’une dénomination, il peut y avoir des différences, la dénomination ciblant une mesure maximale.

Les plus courants sont l’ATX, le micro ATX, le mini ITX et l’E-ATX. Mais il en existe bien d’autres comme le XL-ATX, le Thin ITX ou encore le SSI-EEB pour les serveurs biprocesseurs notamment.

Pour avoir plus de détails sur les Mobo, leurs formats et leurs spécificités, consultez notre guide dédié aux cartes-mères.

boitier 1 2

Les ordinateurs pour la bureautique peuvent se faire hyper discret avec des boîtiers à taille réduite.

Ce n’est pas la seule caractéristique à prendre en compte pour le format : veillez également à ce que votre boîtier puisse accueillir votre alimentation ou PSU. En effet, il existe aussi plusieurs formats chez ces dernières (voir notre guide ), il serait dommage que le modèle choisi pour votre configuration ne soit pas compatible.

les notions d’espace et d’évolutivité

Boîtier PC : de l’espace pour vos composants

Parmi les critères principaux pour choisir un boîtier PC, nous avons évoqué dans notre premier chapitre l’adaptation à la configuration que vous souhaitez. En clair, il faut que les composants que vous voulez puissent physiquement « rentrer » dans le boîtier.

Si les formats et tailles décrits dans notre chapitre précédent donnent une première idée, il ne faut pas se fier uniquement à cela : quel que soit sa nature, seule la fiche technique d’un boîtier peut vous indiquer par exemple quelle longueur de carte graphique maximale est possible. C’est une donnée que l’on retrouve fréquemment comme les dimensions maximales d’un refroidissement par watercooling

Mais la notion d’espace ne se cantonne pas uniquement à « cela rentre ou cela ne rentre pas ». Le nombre de baies disponibles pour le stockage (2,5 ou 3,5 pouces pour les SSD et HDD), de slots PCI ou encore la place de l’alimentation sont autant de critères à prendre en compte en fonction de votre objectif.

Idem pour le refroidissement : qu’il soit aircooling ou watercooling, il faut bien vérifier que la théorie se vérifie en pratique.

Taille du refroidissement et de la carte graphique sont d’ailleurs les deux éléments primordiaux en termes de besoin d’espace. N’oubliez pas également que plus il y a d’espace dans le boîtier, meilleure se fera la circulation de l’air : prendre un boîtier aux « bonnes dimensions » pour y caser des composants qui en occuperont tout l’espace n’est pas un bon calcul : prenez de la marge, cela facilitera le refroidissement et préservera l’évolutivité de votre boîtier.

boitier 1 3

Place des disques durs, cache alimentation, espace pour le refroidissement... L'espace intérieur du boîtier est une donnée importante à prendre en compte pour concevoir son PC.

Boîtier PC : fait pour durer

La vie de votre PC sera certainement parsemée de changements. Parce que la technologie avance, parce qu’elle nous joue des tours aussi parfois, un PC qui dure est un PC qui évolue. Mais encore faut-il le pouvoir. Et c’est là que le choix de son boîtier PC prend encore plus d’importance.

Notre conseil de prendre un peu de marge pour l’espace prend lui aussi plus de sens. Une nouvelle génération de cartes graphique, plus longue ou plus épaisse, le passage au watercooling, le rajout de cartes PCie ou de stockage… Autant de raisons qui nécessitent d’être anticipées en choisissant tout simplement un boîtier qui permet cette évolutivité. C’est assez simple sur les fiches Concept Info, il suffit de regarder le nombre d’emplacement 2,5 et/ou 3,5 pouces disponibles, le descriptif des baies et les caractéristiques concernant le refroidissement et la carte graphique.

Si légitimement les grandes tours sont les plus indiquées, on trouve toutes sortes de références truffées de bonnes idées pour mettre à jour sa configuration facilement

Quels sont les meilleurs boîtiers pour le refroidissement et le silence ?

Quel boîtier pour un PC bien refroidi ?

Quelle que soit votre configuration, les composants chauffent à l’usage et c’est tout à fait normal. L’une des missions « indirectes » du boîter va donc être d’aider au refroidissement interne en favorisant la circulation de l’air.

Petit rappel : pour bien refroidir un PC, il faut amener de l’air frais à l’intérieur et évacuer l’air chaud. Le premier est près du sol et le second monte. On comprend vite que le flux d’air dans le boîtier doit être optimal pour bien refroidir. Il est majoritairement horizontal (de l’avant vers l’arrière, dans certaines conditions vertical, l’important étant qu’il aspire toujours de l’air frais pour « recracher » de l’air chaud.

C’est la raison pour laquelle les boîtiers PC possèdent des ouvertures mais tous ne les ont pas au même endroit : si on en trouve presque toujours sur la façade avant et derrière, certains en proposent sur le dessus et en dessous, pour permettre au ventilateur de l’alimentation de puiser de l’air frais notamment.

D’ailleurs, de plus en plus de références intègrent également un cache alimentation, un compartiment placé en bas du boîtier et qui « isole » la PSU du reste ce qui limite son dégagement de chaleur.

 

Visualisation d'un flux d'air classique dans un boitier PC

Autre point extrêmement important pour juger de la qualité de refroidissement d’un boîtier, sa capacité d’accueil en système de refroidissement, qu’il s’agisse d’aircooling - et donc de nombre, de taille et de placement des ventilateurs – ou de watercooling.

Chez Concept Info, nous sommes particulièrement attachés aux capacités en cable management qui impactent le refroidissement. Evidemment il ne s’agit pas d’un lien direct mais de grosses pelotes de câbles mal peuvent vite juguler le flux d’air intérieur. La plupart des grands constructeurs de boîtiers proposent désormais des facilités avec notamment des passe-cables et de quoi poser des colliers de serrage par exemple. Faites également attention à la place disponible à l’arrière de la carte-mère, là où les constructeurs ont justement laissé de l’espace pour le cable management. Plus il est profond, plus l’opération sera pratique. Les plus tatillons iront même jusqu’à jauger du bon placement des orifices pour les câbles importants…

En résumé, si vous adoptez une configuration puissante et vouée à être très sollicitée, il faudra choisir un boîtier capable d’accueillir un système de refroidissement adapté (en caricaturant, il serait malvenu de caser un processeur ultra-puissant surmonté d’un ventirad imposant, une grosse CG et plusieurs disques durs dans un tout petit boîtier).

Choisir son boîtier pour un PC silencieux ?

La bonne nouvelle, liée au point précédent, est que plus vous avez de ventilateurs dans la tour, plus l’air sera mieux refroidi (si le flux d’air est bien fait) et donc les ventilateurs tourneront moins et seront moins audibles. Avoir un boîtier bien refroidi diminue ainsi théoriquement ses nuisances sonores. Evidemment, à toute règle il y a des exceptions et des cas de figure particuliers mais c’est une règle de base.

Un autre point à prendre en considération pour parvenir à réduire le bruit de son ordinateur grâce au boîtier est tout simplement la conception et les matériaux de ce dernier. On trouve par exemple des boîtiers où les parois latérales sont recouvertes à l’intérieur d’une mousse isolante pour limiter les nuisances sonores. Si vous optez pour un boîtier fenêtré, en matière d’isolation, le verre devance l’acrylique qui devance lui-même le plexiglass.

L’utilisation de matériaux épais ou encore les supports en caoutchouc sur les cages à disques durs participent aussi pleinement à diminuer le volume.

boitier 1 5

Disques durs et passage de câble bénéficient ici de l'emploi de matériaux en caoutchouc pour limiter les nuisances sonores entre autres

La présence du cache alimentation cité précédemment, et qui peut parfois accueillir aussi des supports de stockage, peut également limiter les bruits agaçants. Et on en remet une couche, un mauvais câble management ne vous met pas à l’abri d’un fil qui passe trop près du ventilateur.

Quel design pour mon boitier PC ?

Nous l’avons rappelé au début de ce guide, le boîtier est parfois choisi pour des critères purement esthétiques alors que son impact est bien plus important. Pour autant, il est la partie immergée de l’iceberg et set donc le plus visible. S’il faut d’abord considérer la technique, le look n’est pas à ignorer.

Aujourd’hui, les constructeurs ont une offre suffisamment large pour contenter tous les utilisateurs : boîtiers discret, clinquant, RGB de partout, agressif…

Boîtier fenêtré : admirez vos composants

Prisés par les fans de composants ou les moddeurs depuis longtemps, les boîtiers dit fenêtrés, avec donc un panneau « translucide » ont largement envahi le marché depuis que l’on a compris qu’il était assez compliqué de cacher une grande tour (sauf à la cacher dans un meuble ou dans un coin au sol ce qui est déconseillé pour la chauffe).

Quel que soit le format ou presque, on trouve donc nombre de références doté de ce type de panneaux laissant vos composants bien visibles. Evidemment, le résultat est encore plus marquant avec une configuration en RGB et/ou un watercooling.

Toutefois, tous les boîtiers fenêtrés ne se valent pas : ces panneaux translucides peuvent en effet être en verre trempé ou en acrylique. Ce dernier sera plus résistant aux chocs mais marquera plus les rayures. Le verre trempé offrira de plus un rendu plus brillant. Autre différence importante : l’isolation. Le verre trempé, avec de bonnes fixations, sera le meilleur, l‘acrylique vient en deuxième et le plexi en dernier.

N’oubliez également pas le vieillissement des matières qui ne sera pas toujours le même en termes de temps avec, là encore, la prime au verre trempé devant l’acrylique et le plexi.

boitier 1 6

Un boîtier fenêtré prend tout son sens lorsque votre PC est à hauteur d'œil

Boîtier PC : quels matériaux choisir ?

Là aussi, vous aurez l’embarras du choix, il suffit de regarder le nombre de filtres « Matériau » que nous proposons dans notre offre boîtier PC. Si l’on trouve diverses variantes et quelques choix « exotiques », trois matériaux dominent : l’acier, l’aluminium et le plastique.

L’acier est majoritaire. Son pouvoir d’isolation phonique est meilleur que celui de l’aluminium mais le refroidissement y est moins performant. L’épaisseur est une donnée à prendre en compte mais à valeur égale, l’acier sera plus costaud mais aussi moins souple donc plus sujet à marquer les gros chocs. L’aluminium en est son « négatif » donc, avec un refroidissement théoriquement plus performant mais moins isolant du bruit. Il existe aussi des mélanges acier/aluminium.

Le plastique contiendra encore mieux les nuisances sonores mais au prix d’un potentiel de refroidissement moindre. Il n’offre pas non plus la même impression visuelle. Comme nous le verrons ci-après, il existe également quelques boîtiers dits transparents où les deux panneaux latéraux voire la façade sont en verre trempé.

Les boîtiers RGB

C’est la grande percée du rétro-éclairage et le monde des boîtiers n’y échappe pas. Tous les constructeurs proposent des boîtiers RGB. En mode discret ou discothèque, il y en a pour tous les goûts. C’est le plus souvent sur la façade avant que l’on trouve le RGB mais les cache alimentation en sont aussi parfois pourvus.

Certains jouent aux malins (et ils font bien) en implémentant des ventilateurs RGB : en réalité, le boîtier ne contient pas de leds. Toutefois, la plupart profitent de cette technologie pour rendre leur logo plus visible.

Un point important à prendre en compte est la technologie de rétroéclairage : RGB ou aRGB ? Cette petite lettre de différence en cache une plus grande. Le « a » vaut pour « Adressable » en anglais et signifie que chaque led peut être indépendante tant au niveau du coloris que de son statut (allumée/éteinte). Il faut parfois bien vérifier cette donnée si vous voulez des effets précis (sous-entendu en dehors des presets des constructeurs) d’autant qu’elle n’est pas toujours clairement mise en avant.

Le pilotage de l’éclairage, qu’il soit RGB ou aRGB peut se faire via logiciel et la synchronisation est parfois facilitée par la présence dans le boîtier d’un petit Hub permettant de connecter plusieurs composants RGB.

boitier 1 7

Du processeur à la RAM en passant bien sûr par le boîtier, votre PC peut briller de mille feux avec le RGB

Peut-on choisir la couleur de son boîtier PC ?

Eh bien, la réponse est oui, plus de 10 fois oui. Si l’on est habitués aux boîtiers PC noirs ou blanc, il existe plus d’une dizaine de coloris et même des boîtiers transparents avec l’utilisation de panneaux et façade en verre trempé !

Nuançons toutefois en soulignant que, dans leur majorité, les coloris sont des dérivés de gris, le rouge et le bleu étant les seules couleurs vives actuellement disponibles. Et rappelons également que chaque couleur ne se valent pas côté vieillissement, le blanc jaunissant avec le temps par exemple, le rouge pouvant paraître aussi délavé si exposé à la lumière.

ces petits détails qui font la différence

Vous disposez maintenant de toutes les bases pour bien choisir votre boîtier PC. Mais comme vous le savez, c’est parfois dans les détails que se cache le diable. Plusieurs paramètres secondaires peuvent aussi vous guider.

La connectique d’un boîtier PC

Si c’est bien la carte-mère qui vous fournira la majorité de vos besoins en connectique, le boîtier, et notamment sa façade avant, dispose lui aussi de d’emplacements bien pratiques comme les ports USB. Privilégiez bien sûr la dernière norme en vigueur pour bénéficier de meilleures performances.

On y trouve aussi régulièrement des connecteurs audio Jack, LED RGB, des lecteurs de cartes SD et plus rarement des ports HDMI, bien utiles pour les amateurs de VR notamment.

Attention à vérifier que les prises du boitier peuvent toutes être branchées sur la carte mère choisie sus peine d’avoir une partie de la connectique inutilisable.

boitier 1 8

Les boîtier PC proposent tous une connectique à l'avant, soit sur le haut comme ici, soit en façade.

Les systèmes de fixation et d’ouvertures des tours PC

Nous l’avons quelque peu évoqué dans notre chapitre sur le refroidissement et le silence, certains choix du constructeur ont un impact plus prégnant qu’on ne pourrait le croire. C’est le cas notamment des slots 2,5 ou 3,5 pouces pour les supports de stockage, entre la praticité des références s’appuyant sur un système de « tiroirs » pour pouvoir intervenir sur le disque et les constructeurs qui tentent de réduire le bruit des vibrations par des systèmes d’amortissements (de petites rondelles de caoutchouc le plus souvent).

Toujours du côté de la qualité de fabrication du boîtier, n’hésitez pas à évaluer le système d’ouverture de la tour en fonction de vos préférences. Les systèmes à charnière, avec souvent une fermeture aimantée, sont très pratiques, vous ne perdez plus de vis (ça sent le vécu) et ouvrir le PC se fait d’un geste. Nous vous proposons d’ailleurs un filtre spécifique pour sélectionner uniquement les boîtiers avec un système de fixation sans vis. Encore rares, quelques constructeurs proposent maintenant un système de fixation à plots, solide et bien isolant acoustiquement là où les charnières laissent un peu d’espace du fait de l’absence de joint sur les portes.

Les compartiments pour alimentation

C’est une grande tendance depuis quelques temps, les alimentations PC dans nos tours se positionnent de plus en plus en bas du boîtier pour aspirer encore plus d’air frais. Et pour limiter les nuisances sonores mais aussi pour l’esthétique (rappelez-vous, l’attrait des boîtiers fenêtrés), les PSU ont souvent un compartiment réservé, parfois associé à une baie pour HDD et SSD SATA.

Si vous souhaitez montrer l’intérieur de votre configuration, c’est un détail à ne pas négliger mais attention : si votre alimentation est de type hybride (le ventilateur ne fonctionnant qu’au-delà d’une certaine température), elle nécessite d’avoir le ventilateur orienté vers le haut. Or ces compartiments sont alors contre-indiqués sauf présence d’une grille sur le dessus pour éviter l’air chaud de stagner.

Boîtier PC : comment les entretenir ?

Outre le nettoyage « classique » d’un objet à même de prendre la poussière à l’extérieur, un PC, cela s’entretient aussi de l’intérieur. Heureusement, pour que le nettoyage soit plus simple et moins fréquent, de très nombreux boîtiers sont dotés de filtres à poussière au niveau des ouvertures. Amovibles, ils sont généralement lavables (ou peuvent être nettoyés avec un aspirateur une fois ôtés du boîtier).

Pour l’extérieur, veillez à utiliser des chiffons microfibres. Et pour atteindre tous les recoins internes, un compresseur avec gâchette de régulation sera votre meilleur allié. La bombe aérosol sera à utiliser avec précaution car peut envoyer des gouttelettes d’eau sur les composants.

boitier 1 9

Les filtres à poussière amovibles et souvent lavables facilitent l'entretien du PC. La plupart des boîtiers en sont dotés.

Visiteurs

  • Navigateur: Unknown
  • Version Navigateur:
  • Système d'exploitation: Unknown
jeudi 18 août 2022

Appelez-nous

+(33) 02 48 83 11 44

 

Notre Adresse

ZAC de la Garenne

24 avenue de Saint Sauveur

18120 Méreau - France