Téléphone
+(33) 02 48 83 11 44

Adresse
ZAC de la Garenne
24 avenue de Saint Sauveur
18120 Méreau - France

 

Même si l’on imprime moins qu’avant, l’imprimante est un des périphériques les plus indispensables sur un bureau que ce soit chez les particuliers ou les professionnels.

Ce n’est pas surprenant car l’imprimante s’avère toujours indispensable dans certains cas :

  • Imprimer des photos de toutes dimensions ;
  • Conserver et archiver des traces écrites de factures et documents administratifs ;
  • Présenter des rapports ou des thèses ;
  • Lire de longs documents sur papier plutôt qu’à l’écran, etc.

Aujourd’hui le choix est vaste dans le domaine de l’imprimante avec les acteurs historiques que sont Canon, Epson, HP et autres Brother/Lexmark...

Et les usages sont encore plus variés avec l’imprimante multifonction, où cohabitent dans un volume le plus restreint possible un scanner, une imprimante, un copieur, voire un télécopieur !

imprimante 1 0

Il existe différents modèles d'imprimante. Il convient donc de tenir compte de certains critères pour faire le bon choix.

Quelles gammes de prix pour une imprimante ?

Un grand nombre de questions demeure au moment du choix d’une imprimante, multifonction ou non, étant donné qu’une multitude de modèles se font concurrence :

  • Quelle technologie choisir, imprimante jet d’encre ou imprimante laser ?
  • Quelle imprimante choisir pour quelle utilité ?
  • Quelles fonctionnalités pour quel prix ?

Et la liste n’est pas exhaustive, loin s’en faut. C’est l’objet de ce dossier : répondre à toutes vos interrogations et vous guider dans le choix de votre imprimante.

  • De 30 à 150 € : entrée de gamme des imprimantes, cette fourchette de prix permet de trouver des modèles très différents : de l’imprimante laser ou jet d’encre à des versions laser monochrome avec ou sans connexion Wi-Fi en passant par des modèles multifonctions ou des modèles pour la photo.
  • De 150 à 500 € : dans cette gamme, on trouve de nombreux modèles d’imprimantes laser ou jets d’encre couleur. Certains modèles, plutôt professionnels, intègrent un fax ainsi que la fonction recto verso automatique.
  • au-delà de 500 € : c’est le règne du haut de gamme et des modèles pour les professionnels avec des imprimantes réseau Gigabit Ethernet et PostScript 3, la possibilité de bac supplémentaire (intéressant pour la numérisation et la photocopie de documents avec de nombreuses pages)...

imprimante 1 1a

Petit guide qui vous permettra de trouver l’imprimante qui vous conviendra.

Quelle imprimante acheter pour la maison ?

Les imprimantes forment une vaste famille, à tel point qu'il devient difficile de s'y retrouver. En effet, l’écart de prix n’est parfois que d’une dizaine d’euros d’un modèle à l’autre et n’est justifié que par des performances légèrement supérieures et/ou l’ajout d’une fonction.

Les imprimantes premiers prix, malgré un équipement minimal (pas de port USB hôte, pas de lecteur de carte mémoire), peuvent convenir pour toute la famille. Ne soyez pas trop attentif aux performances : en bureautique, ce genre d’imprimante peine à dépasser les 5 à 10 pages par minute, même en mode brouillon. L’impression d’une photo A4 demande d’être encore plus patient.

La liste ci-dessous, qui dresse les principales catégories d’imprimantes existantes pour le grand public, vous aidera à identifier les modèles qui répondront à vos besoins.

L’imprimante jet d’encre

À la différence des « lasers », les imprimantes jet d’encre projettent des gouttes d’encre Ces modèles sont appréciés par leur polyvalence. Idéales pour les petits volumes d’impression et pour l’impression photo (mais il faut être patient compte tenu du processus d’impression).

De plus, le fait qu’elles ne soient pas trop chères constitue un autre point fort important. Avec une entrée de gamme à 59,95€, les imprimantes jet d’encre sont en effet plus abordable contrairement aux modèles laser disponibles à partir de 94,94€. Cependant, il est important de comparer le prix d'achat des imprimantes à jet d'encre avec le coût d'impression.

En effet, le coût réel par page est généralement loin des chiffres annoncés par le constructeur : il ne peut être utilisé que si l'imprimante est fortement utilisée. Pourquoi ? Tout simplement parce que, si vous utilisez rarement l'imprimante, vous devriez nettoyer fréquemment les têtes d'impression pour éviter qu'elles ne se bouchent. Logiquement, ces cycles de nettoyage à forte intensité d'encre contribueront à augmenter le coût d'impression par page.

L’imprimante laser

Cette catégorie convient pour ceux qui impriment de nombreux documents bureautiques. Contrairement à une idée reçue, les imprimantes laser sont apparues avant les imprimantes jet d’encre. Cette antériorité peut expliquer la parfaite maitrise d’une technique complexe.

Proposées à des prix devenus très abordables, les imprimantes laser conviennent pour les gros volumes de documents bureautiques et sont plus rapides que les jets d’encre.

L’avantage majeur des imprimantes laser réside d'abord dans leur productivité. Vitesse d'impression élevée, toner plus généreux que les cartouches d'encre, stockage plus important dans le carton... elles sont idéales pour les gros volumes d'impression et sont donc préférées par les entreprises et les associations.

Malgré le prix élevé du toner, la technologie laser peut imprimer plus de pages que les cartouches d'encre et ne nécessite pas de nettoyage de la tête d'impression, de sorte que les coûts d'impression sont généralement inférieurs à ceux des imprimantes jet d'encre. Même si le prix de tous les consommables (encre et papier, ainsi que les tambours, fours, têtes d'impression, etc.) doit être pris en compte, surtout lorsque le volume d'impression est très important, les imprimantes laser sont généralement plus rentables sur le long terme.

imprimante 1 6

Les imprimantes laser s'avèrent idéales pour de grosses productions de documents bureautiques.

L’imprimante multifonction

Parfois appelée imprimante « tout-en-un », l'imprimante multifonction combine les fonctions d'imprimante, de scanner, de copieur et même de télécopieur dans un même rack, n'occupant pas plus d'espace que les imprimantes traditionnelles, et réduisant le nombre de cordons d'alimentation et de connecteurs.

Sa polyvalence en fait également un choix idéal pour tous les membres de la famille. Par exemple, les imprimantes multifonctions facilitent la copie ou la numérisation des certificats d'assurance scolaire ou des documents d'immatriculation du véhicule, l'impression de contrats ou de photos numériques. De plus, même si l'ordinateur qui y est connecté est éteint, certaines fonctions sont accessibles directement, comme la photocopie ou l'impression de photos.

Concernant les jets d’encre, les modèles d’entrée de gamme se situent aux environs de 70,00 €. À ce prix-là, vous ne disposez pas de télécopieur, de mode recto verso et de chargeur de documents mais certains modèles permettent de faire des tirages photo corrects. Le Wi-Fi n’est parfois qu’à partir de 85,00€.

À propos des modèles laser, l’entrée de gamme affiche un prix légèrement supérieur à celui des jets d’encre.

L’imprimante photo

imprimante 1 9

Si toutes les imprimantes à jet d’encre ou laser couleur sont capables d’imprimer des photos, certaines sont spécialisées dans cette tâche. Elles portent parfois un nom explicite, comme Expression Photo chez Epson.

Mais au-delà de leur dénomination, il faut distinguer les imprimantes photo en fonction des usages pour lesquelles elles sont prévues : il y a en effet un monde d’écart entre les modèles pour imprimer des photos sur papier glacé à but plus artistique ou d’encadrement et l’impression photo « ludique », qu’elle soit sur des supports autocollants ou des formats réduits.

Ces dernières s’appuient le plus souvent sur l’impression par sublimation. Cette technologie repose sur l’utilisation de cire chauffée (elle se transforme alors en gaz) qui est ensuite refroidie pour faire apparaître la couleur désirée. L’un des avantages est que ce procédé élimine les marquages à l'écran ((l'existence de différents points qui composent une seule couleur) que l’on voit parfois sur les modèles laser ou jet d’encre. L’un des inconvénients majeurs est en revanche la qualité inférieure du noir.

Plus la peine d'aller dans des magasins spécialisés. En une poignée de minutes, vous pouvez obtenir chez vous un tirage papier d'une photo prise avec votre smartphone.

Elles sont également bien souvent nomades et conviviales pour vous accompagner lors d’événements qui leur correspondent bien : vacances, soirées, réunions de famille… Chacun pourra repartir avec son souvenir.

Dans cette catégorie, il y a aussi des mini-imprimantes portables vouées au format 10x15, autrement dit les dimensions du tirage photo traditionnel. Elles sont conçues pour fonctionner indépendamment de l’ordinateur et en tout lieu, du moins pour celles équipées d’une batterie (parfois optionnelle).

Cependant, si vous souhaitez une impression de haute qualité, en particulier à des fins décoratives, choisissez une imprimante qui acceptera différents types de papier et de format. Il faut également bien noter que les tirages d’art ou équivalents ne peuvent être réalisées que sur des modèles professionnels.

Mis à part les imprimantes à sublimation qui utilisent un ruban encreur, une imprimante photo pour un usage « grand public », c’est-à-dire à moins de 200 €, possède cinq ou six cartouches séparées : quatre cartouches d'encre ordinaires (noir, cyan, magenta, jaune), une cartouche d'encre noire plus durable (c'est la méthode Canon) ou deux cartouches d'encre cyan clair et magenta clair ajoutées séparément pour améliorer la reproduction des zones avec une densité d'image plus faible (c'est la méthode Epson). Veuillez noter que les modèles très compacts n'intègrent que 3 couleurs et le noir, et les cartouches d'encre ne sont pas séparées.

Soyez prévoyants : utilisez aussi du bon papier photo et n’exposez pas trop vos tirages à la lumière et à l’humidité (encadrement et verre protecteur seront de précieux alliés).

La communication avec l’appareil photo s’opère via un port USB ou via un lecteur de carte mémoire (pas pour l’entrée de gamme). L'imprimante Wi-Fi (voir le chapitre 5 sur les différentes connexions.) permet d’imprimer facilement à partir d’un smartphone, d’une tablette ou tout autre appareil compatible. La sélection des photos s’effectue sur un petit écran LCD et l’impression dure environ une minute.

Quel que soit le modèle, certains équipements peuvent être utiles, en fonction de vos besoins et de la fréquence à laquelle vous prévoyez de l'utiliser. Par exemple, si vous prévoyez de numériser ou de copier des documents longs, le chargeur de documents est très utile. Veuillez noter que l'augmentation de prix due à un équipement supplémentaire s'accompagne également d'une performance plus élevée (vitesse, résolution).

Quelle différence entre imprimante laser et jet d'encre ? Tableau comparatif

Technologie

Avantages

Inconvénients

Usages

Jet d’encre

Prix abordable. Technologie polyvalente. Consommation éléctrique

Coût à la page élevé pour d’importants tirages bureautiques. Tirages lents pour les modèles d’entrée de gamme.

Bureautique, photo...

Laser

Rapide et économique pour un usage bureautique

Prix plus élevé qu’un modèle jet d’encre

Principalement bureautique

Multifonction jet d’encre/laser 

Polyvalence. Gain de place

Prix plus élevé qu’un modèle monotâche

Bureautique, photocopie, scanner...

Imprimante photo

Tirages de bonne qualité et durables

Pas aussi performant qu’un tirage chez un professionnel

Tirage photo

 

Imprimantes pour professionnels : à chaque besoin son modèle

Quelle que soit la technologie retenue, les critères déterminants pour les entreprises sont les coûts d’impression et les options facilitant le travail collaboratif.

L’imprimante multifonction professionnelle : pour l’efficacité

Deux informations doivent vous intéresser au premier plan : le nombre d’utilisateurs à gérer et le volume mensuel d’impression (de milliers à dizaines de milliers de pages par mois selon le modèle) conseillé par le constructeur.

Question équipement, une multifonction pro comporte généralement un chargeur 50 feuilles, un grand bac de 500 feuilles, un module recto verso (parfois optionnel) et un grand écran couleur tactile vous permettant d’avoir accès à l’ensemble des fonctions et paramètres de la machine. Veillez à ce que le fax soit intégré si vous vous intéressez à cette fonction.

Les modèles les plus perfectionnés offrent souvent la possibilité d’ajouter une ou des cassettes de papier supplémentaires (voir le chapitre 4 sur les consommables.), dont la capacité est de l’ordre de plusieurs centaines de feuilles. Pensez-y pour réduire la fréquence des recharges.

Sur ce segment, le laser est bien positionné, en raison de sa vitesse d’impression. Mais certains modèles à jet d’encre parviennent à rivaliser, voire à les dépasser, dans ce domaine et dans celui du coût à la page.

Enfin, quelques modèles jet d’encre couleur prennent en charge le format A3/A3+, si celui-ci vous est nécessaire. Les premiers prix sur ces modèles commencent à partir de 160 €.

Quelle différence entre imprimante jet d’encre et laser pour un usage professionnel ?

 

Avantages

Inconvénients

Multifonction jet d’encre couleur

Vitesse d’impression. Format A3/A3+

Gamme moins large que pour les modèles laser. Coût à la page généralement plus élevé que celui des lasers.

Multifonction laser

Économique pour un usage bureautique. Qualité d’impression en monochrome. Vitesse d’impression. Volume mensuel de 75 000 pages max. Résolution interpolée 600 x 600 ppp.

Vitesse d’impression plus lente. Sensibilité de l'impression aux UV. Possibilité de têtes plus sèches.

 

L’imprimante photo pro : pour de très belles images

Étant donné que les imprimantes photo professionnelles présentent les différences les plus importantes dans les supports et les formats pris en charge, les deux principaux critères à prendre en compte lors de l'achat d'un modèle sont le type et la taille de l'impression requise. Les laboratoires qui vous proposent des impressions 10x15 cm à quelques centimes n’utilisent bien évidemment pas les mêmes procédés, techniques et matériaux que ceux proposant des tirages d’art (Fine Art) à base d’encre pigmentaire.

imprimante 1 12

Comme chez les particuliers, on retrouve les grands constructeurs comme Epson, Canon ou encore Kodak sur ce segment.

Pour des tirages photo de grande qualité, il convient d'investir dans un modèle d'imprimante spécialisée.

L’imprimante matricielle : pour des usages spécialisés

Principalement jet d’encre, ce modèle est destiné au milieu professionnel uniquement. C’est un périphérique utilisant une batterie d’aiguilles pour transférer son encre sur le papier en frappant à travers un ruban. Doté d'une série d'applications spécifiques, il s'adresse à un groupe de clients très spécifique (pharmacie, services de facturation, etc.).

L’imprimante à étiquettes : pour les professionnels de l’étiquetage

Utilisant le transfert thermique, l’imprimante étiquette se destine quasi exclusivement aux professionnels de l’expédition et de la signalisation, ainsi qu’à certains points de vente (tickets de transports en commun, impression de ticket…). Quelques modèles s’adressent toutefois aux particuliers qui souhaitent organiser leurs archives ou étiqueter des câbles.

Le prix s’échelonne de 50 à 800 € environ, les modèles les plus hauts de gamme pouvant fonctionner en réseau.

Quelles sont les caractéristiques importantes d'une imprimante ?

Concernant les performances d'une imprimante, trois concepts apparaissent souvent : sa résolution d'impression, sa vitesse d'impression et (s'il s'agit d'une imprimante multifonction) sa résolution de numérisation. Quelques explications s’imposent pour que vous sachiez de quoi il retourne.

Qu'est-ce que la résolution d'impression ?

Elle est exprimée en points par pouce (ppp), voire en dots per inch (dpi). Elle mesure le nombre de points qu’une imprimante est capable d’aligner sur une longueur d’un pouce, tant horizontalement que verticalement (ex : 9600x4800 ppp). Cette résolution n’est pas la même en mode monochrome et en mode couleur. D’autre part, il s’agit de valeurs maximales atteintes quand la qualité maximale est sélectionnée dans le pilote.

Plus ces valeurs sont hautes, plus l’imprimante réalise des documents précis, sans effet de pixellisation ou d’escalier.

Toutefois, une résolution très élevée n’est pas toujours judicieuse. Rappelons que l’œil humain, à une vingtaine de centimètres de distance, ne peut pas discerner deux points dans un document imprimé à 300 ppp. Même les imprimantes les moins chères sont aujourd’hui en mesure de réaliser des documents de bonne qualité, avec des textes lissés, en mode d’impression normal.

imprimante 1 11

Les toners des imprimantes laser permettent d'imprimer beaucoup plus de documents que la majorité des modèles jet d'encre.

À dire vrai, une résolution élevée est surtout utile pour les photos et des documents professionnels, pour peu que vous attendiez une reproduction irréprochable.

D’autre part, il est vain de comparer des imprimantes, toutes technologies et tous fabricants confondus, sur la base de la résolution. Primo, les Epson, HP, Canon et consorts exploitent des procédés propriétaires, rendant les comparaisons impossibles. Secundo, une imprimante laser produit des documents textuels impeccables, même si sa résolution est inférieure à celle d’une imprimante à jet d’encre de prix équivalent. Idem pour la sublimation thermique, dont la résolution limitée à 300 pp est pourtant synonyme de grande qualité, souvent supérieure à celle du jet d’encre.

La résolution de numérisation

La résolution de numérisation ne s’applique, bien entendu, que si l’imprimante est de type multifonction, donc équipée d’un scanner.

Elle s’exprime aussi en ppp ou dpi et représente la capacité du scanner à distinguer un nombre de points sur une surface d’un pouce-carré (ex : 1200x2400 ppp). Plus ces valeurs sont élevées, plus l’image numérisée est précise et détaillée, mais plus le fichier obtenu est lourd.

Pour la plupart des usages bureautiques, une résolution de 600x1200 ppp ou 1200x1200 ppp suffit, si aucun agrandissement n’est nécessaire. En photo aussi d’ailleurs : la numérisation en 600 ppp d’une photo 10x15 permet d’obtenir un agrandissement A4 de bonne qualité.

Les résolutions supérieures (2400 et 4800 ppp) sont l’apanage des imprimantes et multifonctions spécialisées dans la photo. Elles sont utiles pour réaliser des agrandissements A4 ou A3 de photos ou de diapositives. Dans ce dernier cas, un porte-diapositives est fourni.

Enfin, ne perdez pas votre temps avec les résolutions interpolées. Il s’agit d’un subterfuge logiciel qui intercale des points supplémentaires dans l’image finale. Un logiciel de retouche en fait autant.

La vitesse d'impression : attention aux pièges

La vitesse d’impression est mesurée en pages par minute (ppm). C’est un indicateur précieux si vous avez l’intention d’imprimer de nombreux documents (textes, graphiques, etc.) chaque mois. Autrement, si vous imprimez de temps en temps, ce n’est pas un critère décisif.

Elle dépend de nombreux facteurs, dont la qualité finale désirée (brouillon, normal, optimal), la vitesse des têtes d’impression et du moteur d’entraînement, la rapidité de la connexion à l’ordinateur, l’efficacité du pilote logiciel, etc. Sachez aussi qu’une imprimante à jet d’encre imprime moins vite en couleur qu’en monochromie. En revanche, une imprimante laser maintient à peu près l’égalité.

La vitesse d’impression est la spécification la plus controversée. Les fabricants livrent en effet souvent des chiffres fantaisistes, sans vérification possible, dans l’unique but de devancer la concurrence. La norme ISO/IEC (24 734, et 24 735 pour la photocopie) est censée remettre de l’ordre : elle établit une procédure rigoureuse afin de faciliter la comparaison d’une imprimante à l’autre. Hélas, elle n’a pas de caractère obligatoire.

Coût à la page : laser ou jet d’encre, quelle est l'imprimante la plus économique ?

Combien coûte l’impression d’une page ? Peu de personnes se posent cette question au moment de l’achat. Le prix attractif d’un modèle et la facilité d’usage sont souvent les deux critères déterminants.
Il ne faut pourtant pas négliger ce point.

 

Prix* cartouche XL noir

Prix* cartouche XL 1 couleur

Prix* cartouche XL 3 couleurs

Cout à la page* (pour 1000 pages/mois)

Volume** mensuel d’impression en noir

Jet d’encre

30 €

32 €

43 €

Entre 8 et 15 centimes

9200 pages maxi (cartouche XL)

Laser

50 €

65 €

 

Entre 7 et 13 centimes

75 000 pages maxi

*Tarifs donnés à titre indicatif et hors promotion. Pour les imprimantes laser, il s’agit de toners et il n’y a pas de toners multi couleurs.
** Source : données fabricants

Ces quelques exemples ne prétendent pas établir un comparatif précis et exhaustif. Ils montrent néanmoins que le prix des cartouches ne permet pas de favoriser une solution. À l’achat, les tarifs entre les deux types d’imprimantes sont également assez proches.

Cependant, dès qu’on aborde le coût à la page, les « lasers » deviennent un peu plus attractives car leur toner produit de gros volumes. Cependant, certains modèles jet d’encre multifonctions haut de gamme arrivent à des tarifs à peu près similaires. Précision d’importance pour ces dernières : plus vous les utilisez, plus le coût d’impression… baisse ! Eh oui, une imprimante peu utilisée vous demandera de nettoyer les têtes au prochain allumage pour éviter qu’elles ne se bouchent. Mais ces nettoyages consomment… de l’encre !

Le rendement des cartouches : l’organisme ISO a publié des normes d’évaluation du rendement des cartouches.

Apparue au milieu des années 2000, la norme ISO/IEC 24711 (jet d’encre) propose un set de 5 pages (document de travail texte, graphique en noir et blanc et en couleur) imprimé autant de fois qu’il y a d’encre dans les réservoirs. Cette référence précise que les tests doivent être effectués sur au moins trois imprimantes et avoir trois jeux de cartouche par modèle.

Pour les modèles laser, il existe une norme équivalente depuis 2004 : ISO/IEC 19 752 mais il n’y a qu’un seul document texte en noir et blanc. En décembre 2006, l’ISO a adopté la nouvelle norme relative aux toners de couleur (ISO/IEC 19798).

Mais les choses bougent régulièrement : sur le segment des imprimantes à jet d’encre, les constructeurs ont – enfin - entendu les reproches des consommateurs sur le prix des cartouches, parfois plus élevés que le tarif de l’imprimante elle-même.
Pour balayer ce reproche, HP a créé un système de cartouche sur abonnement tandis qu’Epson a réduit le coût de ses consommables avec les Ecotank : fini le changement des cartouches, il n’y a qu’à remplir des réservoirs faciles d’accès avec l’encre manquante, commercialisée en bidon plus économiques.

imprimante 1 14

Il est préférable d'opter pour une imprimante jet d'encre équipée de cartouches séparées. Cette option est plus économique.

Deux points à retenir

  • Si vous n’imprimez pas beaucoup de documents, optez pour une jet d’encre et privilégiez celles qui disposent de 4, voire de 6 cartouches séparées.
  • Remplacer un seul réservoir revient moins cher que d’en acheter un avec 3 encres (des couleurs ne sont pas épuisées).

Comment connecter une imprimante ? Les différentes interfaces

Imprimante Bluetooth, Wi-Fi, Ethernet, ou encore multifonction dotée d’un USB hôte : les options sont différentes en matière de connectivité.

Si toutes les imprimantes récentes sont connectées à l'ordinateur via un câble USB, vous pouvez également choisir une connexion Wi-Fi, connexion sans fil qui vous permet de partager l'imprimante avec plusieurs utilisateurs. Cette fonctionnalité est désormais disponible à un prix très abordable et peut être utilisée sur de nombreux modèles multifonctions d'entrée de gamme.

Comment imprimer avec l'USB ?

Le port USB 2.0 Hi-Speed facilite l’installation et permet de bénéficier de débits corrects.

À noter que des modèles destinés aux professionnels intègrent un port USB frontal permettant d’imprimer des documents directement depuis une clé USB ou d’enregistrer des numérisations.

Si vous désirez imprimer depuis d’autres ordinateurs présents dans le même local, il faut que le PC auquel est raccordée l’imprimante reste allumé. Pas très pratique ! Pour des ordinateurs en réseau, il est préférable d’utiliser un serveur d’impression autonome équipé de prises USB ou tout simplement votre box si elle propose ce genre de fonctionnalité.

Notez que de nombreuses marques ne fournissent plus de câbles USB lors de la vente d'imprimantes. Cependant, comme les câbles USB sont standardisés, un ou plusieurs câbles USB peuvent déjà être installés chez vous ou au bureau. Par exemple, le câble USB d'une ancienne imprimante fera l’affaire !

Imprimer en Ethernet ou en Wi-Fi

Par définition, une connexion Ethernet ou Wifi permet aux ordinateurs une communication entre eux par le biais d’un point d’accès (un routeur sans fil, par exemple) afin d’envoyer des données à l’interface réseau.

Le gros avantage des modes de connexion Ethernet ou Wifi est un accès simplifié à l’impression pour tous vos ordinateurs et ceci sans devoir laisser toujours le même PC allumé 24h24.

L’Ethernet

Par définition, la connexion par Ethernet est un mode filaire c’est-à-dire « avec fil » contrairement au mode de connexion Wifi dit « sans fil ». Lorsque plusieurs appareils non Wi-Fi partagent la même imprimante, un réseau filaire sur Ethernet est sans aucun doute la meilleure solution de connexion.

Les imprimantes Ethernet (voire Gigabit) sont accessibles à l’ensemble des ordinateurs du réseau. Elles sont configurées pour recevoir les paramètres IP automatiquement à l’aide d’un serveur DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol), protocole affectant des adresses IP dynamiques aux périphériques d’un réseau.

Leur configuration ne pose pas de soucis particuliers.

imprimante 1 5

Sous Windows (qu’il s’agisse de la version 7, 8 ou 10) et avec une box, l’ajout d’une imprimante réseau ne pose pas de problèmes particuliers.

Le WiFi

Par définition, la Wifi permet de bénéficier d’une connexion de type Ethernet sans fil. Également connu sous l’appellation technique de « norme IEEE 802.11 », ce mode de connexion permet un procédé d’impression pratique et fluide.

Les imprimantes compatibles Wi-Fi disposent d’une connectique à la norme 802.11 n dont la portée du signal est plus importante qu’avec la précédente norme (802.11 b/g).

La présence de ce logo sur une imprimante et une box signifie que le réglage de la connexion sans fil est simplifié : il faut appuyer d’abord sur le bouton WPS de votre routeur et ensuite sur le bouton WPS de l’imprimante.

 imprimante 1 8

Ce type de connexion sans fil présente deux intérêts principaux :

- Un réglage simplifié

La présence du logo WPS (Wi-Fi Protected Setup) sur une imprimante et une box récente signifie que le réglage de la connexion sans fil est simplifié : il faut appuyer d’abord sur le bouton WPS de votre routeur et ensuite sur le bouton WPS de l’imprimante.

- La liberté d’impression

Le WiFi facilite l'impression depuis un ordinateur portable, un smartphone, une tablette ou un appareil photo numérique compatible. Une imprimante Wi-Fi rend également service à toute la famille. Elle peut être installée dans une pièce accessible à tout le monde. Les enfants peuvent ainsi imprimer une fiche pour l'école, on peut conserver une trace écrite d’un document ou mieux comparer les caractéristiques de différents produits par exemple.

imprimante 1 3

Grace au Wi-Fi et à des applications mobiles, vous pouvez faire quelques retouches avant de lancer une impression.

Attention, un modèle compatible Wi-Fi ne vous épargne pas toujours d’acheter un câble USB ; certains modèles exigent en effet une connexion filaire pour la première installation...

La compatibilité AirPrint (Apple) et Google Cloud Print facilite les impressions. À peine avez-vous pris une photo avec votre smartphone Android que vous pouvez apprécier le résultat avec le tirage papier de votre imprimante compatible Google Cloud Print.

Vous venez de terminer un tableau Excel sur votre iPad, gardez-en une copie papier en lançant une impression depuis votre imprimante compatible AirPrint. Plus besoin de passer par un ordinateur. Ces imprimantes compatibles se connectent directement au serveur distant d’Apple ou de Google et peuvent être configurées depuis un terminal mobile sans passer par un PC. Avec la solution d’Apple, une imprimante doit être connectée au même réseau que l’iPhone ou l’iPad qui lancera l’impression.

Les imprimantes fax

Au sein des imprimantes multifonctions, les modèle 4-en-1 dispose également d'une fonction fax, permettant de configurer l'appareil pour recevoir des télécopies sans avoir à allumer l'ordinateur connecté.

Les imprimantes équipées de la fonction fax sont conçues pour fonctionner en analogique et peuvent également être utilisées sur une ligne numérique.

La réponse dépend de votre abonnement ADSL :

Dégroupage partiel : en mode analogique, les lignes France Télécom s’avèrent être la solution optimale pour l’envoi et la réception de fax en toute sérénité. Cependant en fonction de la qualité de la ligne, le fonctionnement de votre télécopieur peut être altéré et nécessiter des ajustements.

Dégroupage total : ce cas de figure est à étudier différemment, car pour ce type d’abonnement, la ligne analogique France Télécom est résiliée. C’est alors une ligne numérique qui prend le relais. Le fax doit alors être compatible avec la norme T38, ou comme c’est le cas pour les produits Brother, disposer de fonctionnalités avancées telles que les fonctions I-Fax (Internet Fax) permettant d’envoyer et de recevoir des fax via les cartes réseau.

Imprimante : des options pour être plus efficace

Le nombre de fonctionnalité est le plus souvent lié à la gamme de prix et de la catégorie de l'imprimante (impression recto-verso, lecteur de carte mémoire, Wi-Fi...). Savoir identifier les options dont vous avez besoin est essentiel car cela vous permettra de cibler les modèles d'imprimantes capables de répondre à vos usages.

Comment imprimer sans ordinateur ?

Qui n’a jamais été contraint de rallumer son ordinateur pour imprimer un document enregistré sur une clé USB ou une photo sur la carte mémoire d’un appareil photo ? Heureusement, certains modèles disposent de fonctionnalités pour imprimer sans PC.

imprimante 1 2

Un chargeur de documents s'avère très pratique lorsque vous avez de nombreux documents à numériser.

Le port USB hôte

Situé en façade, le port USB hôte (qui ne doit pas être confondu avec le port USB principal) est pratique. Il suffit d’insérer la clé USB (ou un disque dur externe ou un appareil photo numérique) pour lancer directement l’impression ou la numérisation du document de votre choix.
Généralement, ce port USB prend en charge le procédé PictBridge : vous contrôlez l’impression à partir de l’écran de l’appareil photo une fois que celui-ci est branché.

Le lecteur de carte mémoire

C’est le même principe que le port USB hôte. Il sert à imprimer ou numériser indépendamment de l’ordinateur. Très pratique pour l’impression directe de photos.

Quelques conseils d’utilisation :

  • Ne retirez pas votre carte mémoire et/ou n’éteignez pas votre imprimante pendant que le voyant de la carte mémoire clignote au risque de perdre des données ou d’abîmer des fichiers ou bien endommager votre carte.
  • Assurez-vous que votre carte mémoire n’est pas protégée en écriture au risque de ne pas pouvoir la lire une fois insérée. De nombreuses carte mémoire disposent de cette fonctionnalité.
  • Il est fortement déconseillé de copier des photos sur votre carte mémoire pendant que vous imprimez depuis celle-ci.
  • imprimante 1 7

Un lecteur de carte mémoire sert à imprimer ou numériser indépendamment de l'ordinateur. Il se montre pratique pour l'impression directe de photos.

Les imprimantes avec écran de contrôle

Qu’il soit tactile ou bordé de touches de commande, il se fait vite incontournable pour accélérer certaines tâches. Ce LCD est surtout appréciable pour une utilisation autonome des principales fonctions de l’imprimante (impression directe de photos avec ou sans retouche, photocopie, etc.), sans faire appel à l’ordinateur.

Sa taille (de 1 à 4 lignes) dépend du prix de l’imprimante et peut atteindre une dizaine de centimètres de diagonale. Le tactile est de plus en plus employé.

imprimante 1 4

Qu'il soit tactile ou bordé de touches de commande, l'écran de contrôle se fait vite incontournable pour accélérer certaines tâches.

Le chargeur de documents

Il est réservé aux multifonctions bureautiques. C’est un équipement important si vous comptez numériser à la volée des documents de plusieurs pages, plutôt que de placer ces pages une à une sur la vitre de numérisation. Votre productivité n’en sera qu’améliorée. Sa capacité varie de 30 à 50 feuilles environ.

L’impression et la numérisation recto verso automatique

On les rencontre principalement sur les imprimantes et multifonctions bureautiques ou photo, à jet d’encre ou laser, à partir de 50/60 € désormais. Ces fonctions peuvent être aussi proposées en option sur des modèles plus chers, à vocation professionnelle.
Le papier est retourné, sans intervention manuelle, afin que ses deux faces soient imprimées ou numérisées. Intérêt : produire plus simplement des documents moins épais et économiser du papier tout en allant plus vite.

imprimante 1 10

L'impression recto verso automatique peut s’avérer très utile.

Les options d'imprimantes indispensables pour les pros

Qu'est-ce que le Postscript ?

Postscript (émulation PS3, PCL5e/6) est un langage de description de pages, créé par Adobe et présent sur de nombreuses imprimantes. Son but est de permettre la réalisation de mises en page invariables, quel que soit le périphérique de sortie. À ce titre, il est intéressant pour les secteurs de l’imprimerie et du prépresse.

En revanche, il n’a aucun intérêt pour les travaux les plus courants, de type bureautique ou photo, sauf si vous employez des applications de mise en page et de publication assistée par ordinateur (PAO). Le constat est identique pour le concurrent du Postscript : le langage PCL.

La mémoire embarquée

Son rôle consiste à stocker temporairement les fichiers reçus par le pilote d’impression, en vue de leur traitement et de leur conversion avant le début de l’impression.

Sa capacité peut atteindre 1 Go (1024 Mo). Mais elle n’est pas toujours figée, les modèles professionnels tolérant l’ajout d’une barrette mémoire supplémentaire pour doubler cette capacité.

Dans le cadre d’une imprimante réseau, la capacité mémoire n’est pas liée au nombre d’utilisateurs : la file d’attente est gérée par les « spoolers » des ordinateurs clients.

Pour des usages grand public ordinaires, elle ne constitue pas un critère décisif. Elle prend de l’importance pour les imprimantes professionnelles qui doivent traiter des documents de plusieurs dizaines de pages, des fichiers Postscript très lourds, etc.

Qu'est-ce que l’impression 3D ?

De plus en plus utilisée dans l’industrie aéronautique en particulier, l’impression 3D (dont le terme technique est « fabrication additive ») commence à être employée par des petites PME et des particuliers.

Elle consiste à déposer et à solidifier de la matière couche par couche pour obtenir quelques heures plus tard la pièce terminée. Pour réaliser cet élément en relief, il est nécessaire d’utiliser une imprimante spéciale et un modèle numérique créé à l’aide de logiciels de CAO (Conception Assistée par ordinateur) ou de modélisation 3D. Des milliers de patrons sont disponibles en format STL (stéréolithographie).

Les techniques d’impression 3D sont multiples et répondent à des besoins spécifiques, qu’ils soient professionnels ou grand public. La technique la plus connue est le FDM (Fused Deposition Modeling) qui utilise des thermoplastiques.

imprimante 1 1

L'impression 3D est à la portée de tous, grand public et professionnel.

Quel matériau pour imprimante 3d ?

Ces matériaux d’impression se présentent sous la forme d’un filament en plastique (une vingtaine de coloris sont disponibles) tandis qu’une, ou deux, tête d’impression montée sur deux axes descend progressivement.

À la différence de l’ABS (acrylonitrile butadiène styrène), le PLA (acide polylactique), un bio plastique fabriqué à partir de composés renouvelables, présente l’avantage de limiter l’effet warping, c’est-à-dire des déformations structurelles qui apparaissent lors du refroidissement.

La qualité des impressions est bonne et le prix de revient des pièces créées n’est pas excessif, une bobine d’ABS coûtant environ 50€.

La technique de la stéréolithographie revient également dans le monde de l’impression 3D. Baptisée aussi SLA (stereolithograph apparatus), elle s’appuie sur le principe de photo-polymérisation pour réaliser un objet en 3D : c’est un faisceau laser qui balaie une cuve de résine liquide pour donner corps à votre impression.

Il faut rappeler que c’est cette technologie qui est en fait à l’origine de l’impression 3d, brevetée en 1984. Mais la fragilité des pièces alors produites et les contraintes de production (finition au four, obligation de « nettoyer les pièces » …) ont permis l’émergence des autres procédés. Mais c’est une technique plus qualitative sur le plan de la précision et de l’aspect avec une surface plus lisse.

Visiteurs

  • Navigateur: Unknown
  • Version Navigateur:
  • Système d'exploitation: Unknown
jeudi 18 août 2022

Appelez-nous

+(33) 02 48 83 11 44

 

Notre Adresse

ZAC de la Garenne

24 avenue de Saint Sauveur

18120 Méreau - France