Téléphone
+(33) 02 48 83 11 44

Adresse
ZAC de la Garenne
24 avenue de Saint Sauveur
18120 Méreau - France

 

Il est d’usage de dire que le processeur d’un ordinateur est le cerveau de la machine. L’image est juste, mais elle ne signifie pas qu’il est l’argument majeur d’une configuration et que sa puissance est la donnée susceptible de satisfaire toutes les typologies d’utilisateurs. C’est un composant informatique, parmi les autres qu’il est nécessaire de bien connaitre pour se faire une configuration homogène, quels que soient ses besoins. Commençons par détailler les éléments clés qui le caractérisent.

processeur0

Fréquence du processeur : les gigahertz

On ne jugeait autrefois que par la fréquence exprimée en gigahertz. Comme il s’agit de la capacité du processeur à traiter des informations, à priori plus elle est élevée, plus votre PC est performant. Ce n’est plus vrai aujourd'hui, il faut considérer l’architecture du processeur, le nombre de cœurs, les modes turbo et l’hyperthreading. C’est donc une donnée signifiante, mais qui ne se suffit pas à elle-même.

Le nombre de cœurs pour un CPU

Aussi appelé Core. Les processeurs en possèdent au moins 2 (dual Core), le standard est à 4, mais le nombre va croissant avec les progrès technologiques et les derniers CPU Intel et AMD ont déjà 18 voire 64 cœurs. L’intérêt d’avoir plusieurs cœurs est de pouvoir exécuter plusieurs tâches à la fois. Attention à ne pas confondre cœurs physiques et cœurs logiques, les seconds étant virtuels, crée par le CPU pour accélérer ses calculs.

Bon à savoir : Certaines applications sollicitent plusieurs cœurs afin de gagner en rapidité. C’est le cas des jeux gourmands ou des logiciels de montage vidéo.

Finesse de gravure

Les processeurs contiennent des milliards de transistors gravés sur un matériau semi-conducteur (le silicium). Plus leur gravure donnée en nm (nanomètres) est fine, plus le fondeur donne de la puissance à ses processeurs (plus de transistors sur la même surface), augmente le nombre de cœurs et/ou diminue le dégagement de chaleur (transistors plus espacés). Pour en savoir plus sur la finesse de gravure, consultez notre article sur le site Concept Info.

TDP

Le Thermal Design Power est l’enveloppe thermique d’un processeur, exprimée en watt, que l’on doit prendre en compte pour adapter la solution de refroidissement adéquate. Retenez avant tout que plus le TDP est faible moins le processeur chauffe.

Autre avantage : la machine risque d’être moins bruyante, puisqu’elle nécessite moins de refroidissement. Enfin, elle est plus pérenne.

Le cache total

Donné en Mo, il s’agit du volume d’informations temporairement stockées par le processeur pour optimiser sa capacité de traitement. Plus le nombre de mégaoctets est élevé, plus le processeur a de la « mémoire » et gagne en célérité.

Bus système

Exprimé en bits, il indique le volume d’informations transmises simultanément. Le bus système communique avec la mémoire vive de votre ordinateur. Le chipset, sur lequel nous reviendrons plus tard, se charge d'aiguiller les informations entre les composants via les bus.

Avant de passer dans le chapitre suivant au cœur du processeur, quelques chiffres amusants : la première puce Intel basée sur une architecture x86 sortie le 9 juin 1978 avait une fréquence de seulement 5 MHz. Le 286 lancé en 1985 contenait 275 000 transistors. De nos jours, un Core i7 peut tourner à 4,20 GHz et atteindra les 5 Ghz soit 1000 fois plus rapide qu’en 1978 et compte plusieurs milliards de transistors. La première génération d’Intel Core est sortie en 2008, nous en sommes aujourd’hui à la 10e. La finesse de gravure est passée entre-temps de 45 nm à 14 nm chez Intel et même 7 nm pour AMD, sachant qu’un nanomètre (nm) et 1 million de fois plus petit qu’un millimètre.

Prendre les dernières générations de processeur, c’est aussi s’équiper des sockets et des chipsets qui les accompagnent (un point sur lequel nous revenons dans la partie dédiée aux cartes mères). Vous assurez ainsi une compatibilité avec les derniers standards en matière d’USB, de port Sata, etc. La garantie d’une machine tournée vers l’avenir et compatible avec tous vos périphériques.

Surtout, avant de passer à l’achat, considérez le long terme et l’ensemble de votre machine : pourquoi ne pas profiter de bonnes offres pour faire plus que le simple changement de processeur.

Au cœur du CPU et de la carte mère

installation processeur 1 2

Qu'est-ce que la microarchitecture d'un processeur ?

Les fondeurs font régulièrement évoluer leurs processeurs selon les critères vus dans le chapitre précédent : améliorer la finesse de gravure, augmenter le cache ou le nombre de cœurs, etc.

À chaque avancée, un nom qui la caractérise : Haswell, Broadwell, Skylake, Kaby Lake, Coffee Lake, Comet Lake pour les CPU Intel. Piledriver, Steamroller, Zen et ses dérivés pour les produits AMD. Notez que les différentes architectures coexistent, les plus anciennes finissent par disparaitre, remplacées par des produits de même gamme plus modernes.

Les différentes architectures CPU Intel et AMD

 

Intel

AMD

Microarchitecture

Haswell

Broadwell

Skylake

Kaby Lake

Coffe Lake

Coffee Lake Refresh

Comet Lake

PileDriver

Steamroller

Zen

Zen +

Zen 2

Zen 3

Année

2013

2015

2015

2017

2017

2018

2019

2011

2014

2017

2018

2019

2020

Socket

LGA 1150

LGA 1150

LGA 1151

LGA 1151

LGA 1151

LGA 1151

LGA 1200

AM3+, FM2

FM2+

AM4

AM4

AM4

AM4

Gravure

22 nm

14 nm

14 nm

14 nm

14 nm

14 nm

14 nm

32 nm

28 nm

14 nm

12 nm

7 nm

7 nm

 

Pour le très haut de gamme :

 

Intel

AMD

Microarchitecture

Haswell-E

Broadwell-E

Skylake-X

Kabylake-X

Coffee Lake Refresh

Zen Threadripper

Zen +

Zen 2

Zen 3

Année

2014

2016

2017

2017

2018

2017

2018

2019

2020

Socket

2011-3

2011-3

LGA 2066

LGA 2066

LGA 1151

TR4

TR4

TR4

AM4

Gravure

22 nm

14 nm

14 nm

14 nm

14 nm

12 nm

12 nm

7 nm

7 nm

 

L’hyperthreading

Aussi appelé HT. Il désigne la capacité d’un processeur à simuler deux cœurs « logiques » à partir d’un seul cœur « physique ». Vous accélérez ainsi la capacité de traitement de l’information d’environ 20 % dans le meilleur des cas.

Bon à savoir : N’imaginez pas qu’un processeur 8 cœurs avec hyperthreading équivaut à une configuration 16 cœurs ! Il s’agit bien d’un 8 cœurs dont la capacité de traitement aura été optimisée.

Aptitude à l’overclocking

L’overclocking consiste à augmenter la fréquence des composants de votre machine afin de gagner en puissance de calcul. Il y a deux façons de le réaliser :

  • en augmentant la fréquence de base de la carte mère, celle du processeur évolue alors en proportion.
  • en modifiant le coefficient multiplicateur du processeur uniquement. C’est ce procédé qui nous intéresse ici. Vous trouvez cette information concernant nos produits à la ligne "Coefficient débloqué". Un "Oui" indique que le processeur peut être overclocké.

processeur 1 2

Les processeurs compatibles overclocking se repèrent au K ou X dans leur dénomination (Intel Core i9 10900K), AMD utilise aussi le K ou Black edition mais la grande majorité de leurs processeurs peut être surcadencée.

Le mode turbo

Pour faire simple, il s’agit d’overclocking géré automatiquement par votre processeur. Intel utilise le terme Turbo boost, AMD a de son côté choisi Turbo Core, mais l’information intéressante est la ligne juste en dessous dans nos fiches techniques : "Fréquence maxi sur un cœur", exprimée en GHz. Notez que vous pouvez overclocker votre processeur pour aller au-delà du mode turbo.

Le contrôleur graphique ou IGP

Certains processeurs embarquent des contrôleurs graphiques afin de vous éviter l’achat d’une carte vidéo. Idéale pour des configurations bureautiques, de la navigation internet, quelques tâches multimédias et même du jeu vidéo léger.

Fréquence mémoire maximum

Indique la fréquence maximum et le type de mémoire vive (DDR3, DDR4) que peut gérer votre processeur.

Cartes mères et processeur – les indissociables

Les cartes mères n’accueillent pas n’importe quel processeur, le lien entre les deux éléments s’appelle le socket. Physiquement, il s’agit de la plaque sur laquelle vient s’installer le processeur, mais c’est un peu plus que ça. Il met en relation le processeur et le chipset qui fait le lien avec tous les composants de la carte mère (mémoire vive, port PCI, etc.).

Comment connaître le socket de son processeur ?

Voici le détail des sockets pour la majorité des processeurs :
 

  • INTEL
  • Socket 1150 : Celeron, Pentium, Core i3 à i7 de génération Haswell et Broadwell
  • Socket 1151 : Pentium et Core i3 à i7 Skylake, Kaby Lake, Coffee Lake, Coffee Lake Refresh
  • Socket 2011-v3 : Core i7 haut de gamme Broadwell-E et Haswell-E
  • Socket 1200 : Celeron, Core i3, i5, i7 et i9 Comet Lake
  • AMD
  • Socket FM 2+ : Athlon, A6, A8, A10
  • Socket AM3+ : FX
  • Socket AM4 : pour Ryzen 3, 5 et 7
  • Socket TR4 : Threadripper

Le contrôleur principal (chipset) a aussi son importance car il peut limiter la fréquence du processeur et de la mémoire vive. Le coefficient débloqué, même positif, n’aura alors aucun impact sur la puissance du processeur. C’est en général le cas avec les cartes mères d’entrée de gamme (sous la barre des 100€). Tout est question d’homogénéité. Si vous souhaitez surcadencer votre processeur, c’est que vous avez besoin de puissance, cela doit se traduire dans tous les composants de la machine.

CPU : Bien évaluer ses besoins

Les deux précédents chapitres dévoilent aux non-initiés ce que cachent les fiches techniques de notre site. N’hésitez pas non plus à lire nos descriptifs produits qui détaillent les informations sur la puissance et la compatibilité afin de vous guider dans l’élaboration d’une configuration adaptée à vos besoins.

Vous avez désormais toutes les clés en main pour comprendre le processeur de votre PC, mais le plus important est de savoir ce que l’on veut en faire. Bureautique, multimédia, media center, jeux vidéo sont les grandes tendances, mais cela ne suffit pas à faire le bon choix. Chaque catégorie se divise en plusieurs typologies que nous décrivons dans le chapitre suivant, mais il est d’abord nécessaire de mieux appréhender les différentes gammes de processeurs.

processeur 1 3

Décrypter les gammes de CPU

L’entrée de gamme, moins de 90 € :

Ces processeurs embarquent généralement 2 cœurs et peu de mémoire cache. En revanche, les modèles récents bénéficient des dernières technologies en termes de microarchitecture. Avec une telle finesse de gravure et une puissance mesurée, vous vous assurez un TDP assez bas, donc un système de refroidissement silencieux (même si cela dépend des modèles et de votre configuration complète) et une machine qui résiste au temps.

Intel : Celeron, Pentium
AMD : Athlon, A10

Le milieu de gamme, entre 90 et 150 € :

Les processeurs 4 cœurs font leur apparition du côté de chez AMD. Attention au TDP, il peut être intéressant de prendre un ventirad plus performant. Du côté d’Intel, on retrouve le haut du panier en matière de Pentium et les premiers Core i3.

Intel : Pentium
AMD : Ryzen 3

Haut de gamme entre 150 € et 300 € :

Évidemment, une fourchette si large donne des processeurs déjà bien différents entre le prix plancher et le plafond. Toutefois, tous mettent en avant la puissance avec chacun leurs caractéristiques. Plus vous investissez et plus vous vous orientez vers des produits qui, en plus d’avoir une puissance en GHz assez impressionnante, proposent les modes turbo. Les i5 marquent l’arrivée des 4 cœurs, mais on trouve chez AMD des produits avec 8 cœurs sur les dernières générations de processeurs (Ryzen).

Intel : Core i3, i5
AMD : Ryzen 5, Ryzen 7

Très haut de gamme, plus de 300 € :

Cette fois, plus de compromis. Nous sommes sur les processeurs les plus puissants : les gigahertz sont au plus haut et peuvent pour la grande majorité être boostés avec des modes turbo, de l’hyperthreading et des coefficients débloqués, le nombre de cœurs est aussi à la hausse, de 6 à 32. La mémoire cache n’est jamais en dessous des 9 Mo. Ils s’installent sur les sockets récents avec des fréquences mémoires au maximum pour que l’information circule le plus vite possible entre tous les éléments via le chipset. On retrouve aussi quelques vieilles gloires des architectures plus anciennes, des produits qui ont fait leurs preuves en matière d’overclocking.


Intel : Core i5, i7, i9
AMD : Ryzen 7, Threadripper

processeur 1 4

Nos PC gamer haut de gamme intègrent les dernières générations de processeurs, un refroidissement sur mesure et la mémoire la plus rapide. Des configurations tournées vers l’avenir

Quel processeur pour quel usage ?

Les technologies et les gammes n’ont plus de secret pour vous, nous allons détailler les différents besoins pour trouver le processeur adapté. Le point commun à toutes ces configurations tient en un mot clé : homogénéité. Gardez-le toujours à l’esprit, quelle que soit la machine visée.

Choisir son processeur pour la bureautique

Votre ordinateur est avant tout un outil de travail. Vous utilisez une suite Office, consultez le web, mais vous n’êtes pas contre l’idée d’écouter de la musique ou de voir des vidéos en 1080p. Inutile d’aller au-delà de l’entrée de gamme. Un dual Core supportera très bien le lancement d’un lecteur audio ou l’écoute en streaming en parallèle d’une tâche bureautique. Surtout que les Pentium proposent désormais l’hyperthreading.

Préférez les dernières microarchitectures pour un ordinateur de bureau silencieux et une faible consommation électrique. Cette configuration permet d’effectuer des retouches photo ou du montage vidéo avec des logiciels non professionnels, et même de s’amuser si l’on aime les jeux en flash, les jeux de cartes ou le retrogaming.

Les CPU pour Home cinéma, media center

Si vous souhaitez intégrer votre PC dans votre meuble télé ou à côté de votre chaine hifi, les besoins en puissance ne sont pas tellement différents de la bureautique, car les dernières générations de processeurs ne se laissent pas impressionner par les tâches multimédias. Mais ils souffrent face au silence des puces ARM que l’on trouve aussi dans des box TV… Néanmoins, si vous êtes fondamentalement attaché au PC ou si celui que vous voulez mettre dans le salon doit savoir aussi bien lire les vidéos (HTPC) que propulser un jeu, une configuration dédiée peut être la bienvenue.

Toutefois, nous conseillons d’envisager le milieu de gamme ne serait-ce que pour avoir un produit évolutif et les derniers chipsets (qui assurent une meilleure compatibilité avec vos périphériques). Veillez à prendre un ventirad sur mesure si le TDP est haut et que vous ne souhaitez entendre aucun bruit. Songez aussi à équiper votre configuration d’une carte graphique même entrée de gamme (moins de 50 €) pour envisager plus confortablement les résolutions supérieures au full HD.

Montage, retouche, infographie et jeux peu exigeants en ressources

Si vos ambitions vont au-delà de la retouche photo et des montages vidéo avec les outils Windows, il vous faut assurément 4 cœurs sinon votre ordinateur montrera ses limites dès que vous lancerez une phase d’encodage.

Le processeur n’est plus le seul à entrer en ligne de compte. SSD, mémoire vive et cartes vidéo seront des éléments essentiels pour rendre la machine encore plus confortable.
Ce type de matériel vise aussi les joueurs. Si vous restez sur un processeur 4 cœurs avec une carte graphique de même gamme (pensez à l’homogénéité), les jeux indés, MOBA, point’n’click et autres jeux de plateforme tourneront à merveille. Les FPS et les jeux de course se « limiteront » au full HD avec un niveau de détail moyen ou haut, donc une image déjà belle et fluide.

Quel processeur pour le gaming, le streaming ou encore la réalité virtuelle ?

Vous lancez votre chaine YouTube ou Twitch et comptez streamer vos parties, la réalité virtuelle vous passionne, vous ne jurez que par la 2K ou 4K lancées sur des moniteurs 27 pouces pour vos jeux vidéo ? Aucune hésitation possible, il vous faut du haut de gamme. Mode turbo, hyperthreading et overclocking vous garantissent de rester au top et de voir l’avenir sereinement.

processeur 1 5

Quel processeur choisir en fonction de votre usage : nos conseils

Inutile de grever votre budget pour une configuration toute puissante si vous n’en avez pas l’utilité en tant que joueur. Investissez les économies réalisées dans un bon casque, un clavier mécanique ou tout ce qui peut améliorer votre confort de jeu.

Comment installer son processeur PC ? Trucs et astuces

Le montage du CPU

L’image du cerveau ou du cœur associé au processeur imprègne si bien les esprits que son remplacement a tout, pour certains, d’une opération à cœur ouvert. Dans les faits, cela se rapproche plus de la bobologie, même si c’est un peu plus compliqué que de changer de la mémoire vive. Il faut avant tout être précautionneux pour ne pas détériorer les éléments.

processeur 1 6

Montage d'un processeur

Quelques conseils à ne surtout pas oublier :

  • Tous les éléments d’un PC usent de détrompeurs. Les processeurs Intel comme AMD ont un système de marqueurs pour ne pas insérer le processeur dans le mauvais sens. Repérez-les avant toute manipulation, et surtout ne forcez jamais, sous peine d’endommager les pins et rendre votre processeur inutilisable.
  • Vérifiez toujours que le ventirad est fourni avec le processeur. Si c’est le cas, nul besoin d’appliquer de la pâte thermique puisqu’ils embarquent un pad thermique sur l’embase du radiateur.

À savoir : Ventirad est la contraction de ventilateur et radiateur (ce dernier ne désignant pas un objet chauffant, mais permettant un échange thermique entre deux milieux). Le radiateur s’occupe donc du transfert de chaleur depuis le processeur vers le boitier, le ventilateur renouvèle l’air, et le refroidit.

  • Si vous envisagez de bien exploiter le potentiel de votre processeur, donc des utilisations en dehors de la bureautique et des media center, nous vous conseillons d’opter pour un ventirad plus performant que ceux proposés par les fondeurs afin de garantir une meilleure dissipation de la chaleur et de prolonger la durée de vie de votre processeur. Ils ont aussi l’avantage d’être plus silencieux.

Bon à savoir : Vérifiez bien que le ventirad est compatible avec le socket, la carte mère, mais aussi le boitier, car certains ventirads, très volumineux, pourraient empêcher la fermeture de celui-ci.

UEFI et BIOS

Certains processeurs nécessitent une mise à jour de votre UEFI. Sa mise en œuvre dépend de votre carte mère. Pour les plus récentes, il ne s’agit que d’un exécutable à lancer depuis votre système. Pour les bios plus anciens, il peut être nécessaire de créer une clé bootable.

Overclocker son processeur

L’overclocking (ou surcadençage) ne consiste pas seulement à s’assurer que son processeur monte en puissance, mais aussi que l’ordinateur reste stable.
Là encore, les solutions dépendent de votre matériel. Les Ryzen sont faciles à overclocker grâce au logiciel Ryzen Master, Intel propose de son côté l’Intel Extrem Tuning Utility. Les constructeurs de cartes mères embarquent aussi des solutions sous Windows comme l’ASrock Formula Drive, Gigabyte EasyTune etc.

processeur 1 7

L’overclocking peut être exécuté depuis votre environnement grâce à des logiciels de type Ryzen Master. Les plus patients agissent directement sur la carte mère.

Il est aussi possible d’agir directement sur le bios de la carte mère, une opération qui dépend du modèle. Vous devez trouver le CPU Ratio (le fameux coefficient multiplicateur) et le monter en Gigahertz puis effectuer les opérations de test que nous décrivons ci-dessous. Vous devez aussi monter le CPU Core voltage, donc la tension de votre processeur, mais cela dépend du modèle acheté. Il est conseillé de ne jamais dépasser 1,4 V.

Bon à savoir : En cas de plantage, baissez les données modifiées à un niveau inférieur. Vous pouvez aussi faire un clear CMOS de votre ordinateur (enlevez puis réinsérez la pile du bios) pour réinitialiser votre bios.

Utilisez ensuite des logiciels de type HW monitor afin de vérifier toutes les informations (notamment les températures et les tensions) concernant votre carte mère et votre processeur. N’hésitez pas à lancer un stress test avec un soft de type OCCT, laissez-le tourner au moins une demi-heure et assurez-vous qu’aucune température ne dépasse les 70°C.

Bon à savoir : L’overclocking est un jeu de patience à effectuer avec mesure, car la garantie saute en cas de détérioration des composants.

Visiteurs

  • Navigateur: Unknown
  • Version Navigateur:
  • Système d'exploitation: Unknown
jeudi 18 août 2022

Appelez-nous

+(33) 02 48 83 11 44

 

Notre Adresse

ZAC de la Garenne

24 avenue de Saint Sauveur

18120 Méreau - France